ACTUALITES

La Famille De Serigne Fallou Mbacke Sera L’hôte Du Village Historique De Taïba Thiékène Le Samedi 3 Décembre 2016.

Mohammed Fadel Macké Ibn Cheikh Ahmadou Bamba khadimou Rassoul  dit Serigne Fallou, deuxième Khalife Général des  Mourides  sera l’hôte du village historique de Taïba Thiékène. Situé à 14 Km de la ville sainte de Touba et à 7Km de Mbacké, ce sanctuaire mouride a été un lieu de fréquentation de plusieurs fils du Fondateur du Mouridisme. Selon  l’initiateur de cette journée « Ganalé », Serigne Cheikh Awa Balla Mbacké Falilou : «  C’est le très regretté Khalife Général des Mourides et Khalife de Serigne Fallou, Serigne Bara Falilou Mbacké qui m’avait instruit de faire cette journée. Alors qu’il s’apprêtait à venir, il fut rappelé à DIEU. Et, aujourd’hui, l’actuel Khalife de la famille de Serigne Fallou, Serigne Abo Baraka Mbacké entend perpétuer sa volonté. Il sera là en présence de plusieurs membres de la famille, de ceux des différentes familles des fils de Serigne Touba. Beaucoup nous lie à ce village mythique de Taïba Thiékène. La cérémonie bénie parle Khalife Général des Mourides  sera marquée par des prières, des récitals du Saint Coran, des psalmodies de Khassaides du Cheikh et des berndé. Elle sera aussi une occasion de retrouvaille entre Talibés, un moment d’échanges, de partage et de solidarité», a dit le cadet de la famille de Borom Ndindy.« Ce village est une partie intégrante du Mouridisme. Son fondateur Serigne War Seck fut un des fidèles compagnons de Mamor Anta Saly Mbacké, père de Cheikh Ahmadou Bamba. Il a toujours offert l’hospitalité à la famille de Borom Touba de Serigne Moustapha à Serigne Mourtada en passant par Serigne Fallou, Serigne Bassirou, Serigne Abdou Borom « Deurbi », Serigne Abdoulahat, Serigne Abdou Khadre sans oublier Serigne Saliou. Bien d’entre eux ont pris des « Soxna» ici. Cette visite entre également dans une stratégie de décentralisation des activités du Mouridisme, de l’œuvre de Serigne Touba, la propagation de l’Islam».Le préposé à la Communication de ce « Ganalé » n’a pas manqué l’occasion pour lister certains maux qui accablent ce chef lieu de communauté rurale du même nom : «  Taïba Thiékène a une population évalué à plus de 10.000 âmes. Ses populations évoluent  majoritairement dans l’agriculture et l’élevage.  Nous avons des problèmes liés à l’électrification, butimage des routes mais aussi l’implantation des pistes de production et la maitrise de l’eau. Nous interpelons  l’Etat pour juguler cet état de fait

Tags
Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close